Université Populaire Libre et Solidaire (Séance 4) : Sommes-nous racistes ?

Conférence
Université Populaire Libre et Solidaire (Séance 4) : Sommes-nous racistes ? Université Populaire Libre et Solidaire (Séance 4) : Sommes-nous racistes ?

"Si les races humaines sont impossibles, pourquoi le racisme perdure-t-il ?"

Université Populaire Libre et Solidaire

� Grands Voisins - Paris 14 - Amphithéâtre Lelong
� Ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul
� Entrée libre
� Ouverture des portes 18 heures.

Séance 4
SOMMES-NOUS RACISTES ?

◆ Avec Pierre-Henri Gouyon
◆ Avec le parcours de vie de Kamel Moka (Association Aurore)
◆ Avec l'association Elan Interculturel (Cécile Stola)

INTRODUCTION

Sommes-nous racistes ? Sommes-nous soumis à une idéologie partant du principe qu'il existe des races au sein de l'espèce humaine, qui prétend que les différents sous-groupes géographiques de l'espèce humaine peuvent être distingués et classés ? Distingués et hiérarchisés ?

Plongeons-nous dans l'histoire et la science, que disent-ils ?

Avec Carl Von Linné, un naturaliste suédois du XVIIIème siècle apparaît pour la première fois une classification qui se veut scientifique, pour lui l'espèce humaine est divisée en différentes catégories, homo sapiens americanus, homo sapiens asiaticus, … et même homo sapiens férus pour les enfants abandonnés en forêt. Beaucoup ont ensuite voulu classé l'inclassable et séparé l'inséparable : Virey distinguait deux races, Jacquinot trois, Kant quatre, Blumenbach cinq, Buffon six, Hunter sept, Agassiz huit, Pickering onze, Bory St Vincent quinze, Desmoulins seize, Morton vingt-deux, Crawfurd soixante, Burke soixante trois. Bref, presque autant de classifications que de scientifiques. Darwin savait : les « so-called races » se confondent les unes avec les autres.

L'histoire de la science nous enseigne ainsi qu'il est impossible de distinguer des races dans les hommes et la biométrie, la craniométrie, la génétique et la biologie moléculaire se sont imposées face à l'indice céphalique, la phrénoménologie et à l'eugénisme.

Si les races humaines sont impossibles, pourquoi le racisme perdure-t-il ? Le raciste voit peut-être dans l’autre couleur, l’autre coutume, dans l’autre civilisation une évidence de différences qui l’effraie, parce qu'elle questionne trop, dans l'identité et dans l'intime. Le raciste n’aime pas les questions, il aime les images d’Épinal, à la lisibilité rassurante, et angoisse les mélanges qui, pense-t-il, menacent sa culture.

Avec Pierre-Henri Gouyon, biologiste spécialisé en sciences de l'évolution, avec, du côté des Grands Voisins, l'expérience de l’association Elan Interculturel, avec Cécile Stola, avec le parcours de vie de Kamel Moka, médiateur sur le site, nous confronterons théorie et pratique, loin des peurs contemporaines.

27/09/2017

Les Grands Voisins, Avenue Denfert-Rochereau, Paris, France

de 18:00 à 18:00

Je partage ce rendez-vous

Ajouter à mon agenda

Structure organisatrice

Logo Les Grands Voisins

Les Grands Voisins

L'Université Populaire Libre et Solidaire est un projet collectif


En savoir plus

Contact

universitepopulaire@2020.tf